De retour, me revoici


Bonjour à toutes et à tous,

Je sais ! Vous allez me dire que ça fait TREEEEES longtemps et vous avez raison !!!

On aurait pu croire que j’avais déserté et que je ne reviendrai pas mais non ! Je suis de nouveau présente sur la blogosphère et je retrouve avec beaucoup de plaisir “Bienvenue chez moi”, mon blog, ma petite création. En toute honnêteté, je ne pensais pas, en l’inaugurant, qu’il durerait autant et qu’il serait suivi par autant de personnes, c’est vraiment une  belle surprise. Je vous remercie pour votre intérêt, pour votre fidélité. Ca me touche beaucoup de revenir écrire ici. Je n’avais pas le temps. Ce n’était pas une question d’envie, bien au contraire : j’étais foncièrement frustrée de ne pas venir poster régulièrement.

Il faut savoir que l’année scolaire a été très éprouvante : je travaillais à 140%. L’établissement sur lequel j’intervenais depuis plusieurs années m’a renouvelée un CDD à temps partiel mais ça ne suffisait pas financièrement alors j’ai été contrainte de chercher à compléter. J’ai trouvé un poste de remplaçante au sein d’un lycée général privé catholique, je devais préparer les élèves pour l’épreuve anticipée de français au baccalauréat mais aussi assurer le cours de littérature pour les élèves de terminale de filière littéraire. Du coup, j’avais deux temps partiels à 70% soit, grosso modo, près de 35 h de cours en face à face / semaine sans compter les préparations de cours (me fader la préparation des cours pour les 1ère et la littérature en terminale me demandait des heures !!!), les corrections … En bref, après ma journée de cours, déjà longue, j’essayais de profiter un peu de mon loulou et de mon chéri avant de me remettre à travailler au bureau pour concevoir les cours du lendemain, tâche que j’exécutais jusqu’au moment du coucher. Les vacances scolaires n’en étaient pas puisque j’essayais de rattraper tout le retard accumulé à la maison, d’à avancer sur les cours … en gros, pas de détente ! Tout ça pour dire que ça n’a pas été simple au quotidien donc, clairement, le blog n’était pas la priorité.

Durant toute cette période, j’ai continué à faire attention mais sans plus car les suites de ma séance d’hypnose étaient encore très prégnantes : envie de légumes, envie de fruits, envie de sport … envie de vivre sainement. Comme je n’avais pas le temps, j’ai cessé plus ou moins de cuisiner : j’ai acheté des choses faciles faire et saines !!! En entrée, je focalisais sur les soupes déshydratées sans féculent. Ensuite, au niveau des plats, j’achetais des sachets individuels de céréales déjà préparées de diverses marques qu’on trouve généralement au rayon diététique ou bio. J’utilisais ces sachets en y ajoutant légumes et protéines (allumettes de jambon, allumettes de poulet, poissons …). En dessert, je restais sur mon laitage et un fruit. Tout ça me calait suffisamment. Il n’y avait pas de collation en après-midi. Et, le soir, je restais plus ou moins sur le même schéma.

Depuis ma séance d’hypnose du 22 juillet 2014, j’ai perdu plus de 10 kg !

A l’heure actuelle, je rentre dans une taille 40.

Aujourd’hui, je traverses des moments très difficiles et très éprouvants. Depuis mi-avril, je suis arrêtée. Mes douleurs sont revenues malgré l’opération de l’an passé. J’ai la jambe gauche hyperalgique et hyperesthésique. Les choses se sont dégradées très rapidement. Je suis en fauteuil roulant pour faire de longues distances car mon corps n’a plus la force de faire avec les douleurs. Les béquilles suffisent dès lors qu’il s’agit de petites distances. Je suis traitée par des morphiniques matin et soir. On commence plus ou moins à baisser la dose mais ça reste tout de même un traitement très lourd. J’ai eu oublié de prendre mes médicaments, j’étais en manque telle une camée qui n’avait pas eu sa dose … ça reste des stupéfiants ! Le chirurgien ne voit pas de récidive, il me demande de passer une IRM de la moelle thoracique et cervicale pensant à une lésion thoracique. Mais, sur ma demandé, un rendez-vous a été programmé avec un neurologue également au cas où l’IRM ne donne rien. J’ai la ferme intention de savoir ce que j’ai, ça fait maintenant près de 15 ans que je connais ces douleurs par moments. Seulement, plus le temps passe et plus elles sont sérieuses. Là, je sature, je veux savoir !

Bref, aujourd’hui, je ne peux pas faire de sport (je peux à peine marcher, je suis plus immobilisée qu’autre chose) et il y a des jours où je ne parviens pas à manger à cause du traitement. Je n’ai pas pris de poids, j’ai même perdu 1 kg mais je tiens à faire attention. Je ne travaille pas et je vais me faire un plaisir de remettre le nez dans tous les documents que j’accumule et qui ont lien avec la nutrition, le rééquilibrage alimentaire … le bien et le bon mangé ! L’objectif est que, quand j’irai mieux, je puisse à nouveau prendre plaisir à manger. Mais, en même temps, ça peut aussi me permettre actuellement de faire des repas qui soient variés et qui soient simples à réaliser pour le chéri qui galère sérieusement lorsqu’il s’agit de passer derrière les fourneaux.

Donc, me revoici, me revoilà tout à fait disposée à ne pas vous fausser encore une fois compagnie chers ami(e)s gastronomes.

Publicités

Tagué:

4 réflexions sur “De retour, me revoici

  1. janin fanget 21 mai 2015 à 21:08 Reply

    Bonsoir ravie de vos retrouver soignez vous pensez à vous aussi et à votre petite famille
    Vous êtes une femme courageuse mais ne poussez pas trop le bouchon,
    Tenez le coup moralement c est important bisoussssss

  2. dolphinatlantica 21 mai 2015 à 21:48 Reply

    Merci pour ce petit message qui fait chaud au coeur, c’est sympa de voir que vous êtes toujours aussi fidèle à mon blog. Merci aussi pour les compliments. J’essaie d’apprivoiser mon corps et mon mental, d’écouter (de m’écouter). Aussi, il est clair, qu’il me faut rester vigilante pour tenir bon sur le long terme.

  3. Annie P.C 21 mai 2015 à 22:01 Reply

    bonsoir, contente de vous revoir parmi nous! en espérant que vos soucis de santé s’arrangent (peut-être que votre corps vous fait « payer » votre rythme de vie qui n’a pas du être facile… mais on n’a pas toujours le choix c’est sûre 🙂 )
    Je vous envoie de bonnes positives pour votre rétablissement Au plaisir de vous lire
    Annie

    • dolphinatlantica 21 mai 2015 à 22:06 Reply

      En effet, je me suis dit aussi que mon corps a peut être sonné l’alerte … mon rythme de vie a été très éprouvant mais, comme vous l’imaginez, je ne pouvais pas faire bien autrement. J’ai tenu à force de volonté mais le corps n’a pas suivi apriori. Après, ces douleurs me suivent maintenant depuis près de 15 ans donc j’aimerais qu’on sache d’où elles proviennent et qu’on parvienne à les traiter de manière à ce que je ne les subisse plus jamais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :