Archives de Tag: Méthode Chocolat

Bilan un mois après la séance d’hypnose


Bilan

Voilà, le 22 juillet dernier, je me rendais pour la première fois à une séance d’hypnose. Mon objectif était de provoquer un déclic qui me permettrait de perdre du poids tout en me sentant mieux dans mon corps et dans ma tête. Je n’étais pas des plus convaincues par ma tentative mais je me suis dit qu’il ne me coûtait rien d’essayer (mis à part 60€, prix de la séance).

Un mois s’est écoulé et, ce matin, Mme B. annonçait – 3 kg ! Incroyable !

Des mois et des mois que je prêtais une attention particulière à mon alimentation sans parvenir pour autant à faire diminuer mon poids et, là, d’un coup d’un seul, sans effort, je perds 3 kg !

En effet, je me rends compte que ce parcours s’est fait sans effort. Mes sensations alimentaires sont revenues, j’écoute dorénavant mon corps et les signaux qu’il m’envoie. Il est arrivé que je me passe de dessert à la fin d’un repas (chose fortement inhabituelle chez moi) car la satiété était là. Dans le même ordre d’idées, je suis parvenue à aller dans une boulangerie pour acheter une douceur à mon fils sans même me prendre une petite gourmandise (là, ça relève du miracle quand on sait comment je suis tentée devant un étal de viennoiseries). Même chose devant le glacier. J’ai eu l’impression de ne pas me reconnaitre ce mois-ci. Mon comportement alimentaire s’est radicalement modifié à mon grand étonnement. Depuis ce fameux rendez-vous, j’ai envie de fruits et de légumes plutôt que d’aliments gras et sucrés. Je n’ai pas connu de compulsions alimentaires, ces envies irrépressibles qui m’obligeaient à craquer et à manger des biscuits, du chocolat … pour compenser une émotion que je ne parvenais pas à gérer. Tout ça pour dire qu’à ce jour (et j’espère que cela durera le plus longtemps possible), je me suis défaite de cette obsession de la nourriture et du poids. Mes rendez-vous avec la balance sont rares. Je ne ressens pas le besoin de toujours tout contrôler. Je laisse aller les choses. Si j’ai envie d’un repas au Mc Do, je le fais sans culpabiliser (et je peux vous dire que c’est arrivé de nombreuses fois durant ma période de vacances, souvent par facilité). Je n’ai eu aucune impression de privation. Au contraire, je disais justement ce matin à mon chéri que j’ai perdu 3 kg sans me sentir frustrée et en toute simplicité.

Je ne m’attendais pas à un tel résultat et je suis clairement très surprise de voir l’évolution des choses tant sur mon comportement alimentaire que sur ma façon de vivre ce rééquilibrage alimentaire.

Je continue à suivre le programme La Méthode Chocolat de Ligne en Ligne. Cela m’aide au quotidien à voir mes progrès. La diététicienne ne cesse de complimenter ma “nouvelle” façon de m’alimenter et me donne des pistes chaque semaine pour avancer doucement mais sûrement.

J’ai mon prochain rendez-vous avec l’hypnose le 02 septembre. Je vous tiens au courant.

image

image

Petit bilan de la méthode chocolat


Je vous l’ai dit, je suis la méthode chocolat depuis maintenant quelques mois. J’ai commencé mi-décembre. Clairement, j’en suis vraiment très satisfaite. Vous allez me dire que c’est bien étrange d’être satisfaite d’une méthode alors que, pour le moment, je n’ai pas perdu de poids ou si peu que c’est risible mais … j’ai mes raisons. Je connaîs un épisode sciatique hyperalgique depuis mi-novembre et je suis cloîtrée chez moi sur mon canapé tous les jours. Je suis en arrêt maladie. Je ne pratique aucune activité physique. Tout ça pour dire que c’est le meilleur moyen de prendre du poids dans ces conditions d’autant qu’à côté mon chéri a une alimentation tout à fait normale (en fait, il mange des produits gras et caloriques … une alimentation qui ferait de moi un Casimir ambulant si je la suivais). Et, malgré la situation, je n’ai pas pris de poids. En effet, je vis des moments assez difficiles et je suis convaincue que sans la méthode chocolat j’aurais pris des rondeurs supplémentaires. Là, en l’occurrence, je parviens (tant bien que mal, selon le moral) à tenir le cap (même si c’est très dur au quotidien). Je remplis mon journal de bord pour les repas et j’essaie d’analyser au mieux ma relation à la nourriture. J’apprends beaucoup de choses sur moi, sur ma façon de m’alimenter. En agissant de la sorte, je confirme l’idée que j’avais selon laquelle j’ai un comportement alimentaire fortement influencé par mes émotions. Je ne grignote pas entre les repas et j’essaie de concocter des repas équilibrés avec des protéines, des légumes, des féculents mais, malgré ça, j’ai des envies pulsionnelles de sucré à la fin des repas selon mon humeur. Je compense. Bien entendu, je ne craque pas sur des tablettes entières de chocolat mais, pour autant, un écart en emmène un autre et, au fur et à mesure du temps, ces compensations alimentaires deviennent de mauvaises habitudes. Prendre un biscuit à la fin du repas pour se faire plaisir, pour combler une envie gourmande, n’est pas grave en soi seulement, très rapidement, ce biscuit peut devenir  2 ou 3 biscuits accompagnés d’un carré de chocolat. Ce n’est qu’un exemple mais ça peut vous permettre de comprendre le schéma.

L’accompagnement hebdomadaire de la diététicienne est notamment très important dans cette analyse du comportement alimentaire. Effectivement, les bilans permettre de mettre le doigt sur divers dysfonctionnements sans pour autant sombrer dans la culpabilité. Bien au contraire, je trouve ces échanges très humains et très importants dans le travail individuel qu’il est légitime de mener quand on débute un rééquilibrage alimentaire.

Bref, MERCI la Méthode Chocolat !!!!

 

Pour le petit déjeuner


Quel est le menu de mon petit déjeuner ?

Selon la Méthode Chocolat que je suis actuellement, il est préconisé de prendre :

  • 1 boisson chaude : thé ou café avec édulcorant ou  sucre
  • 1 portion de féculents : 40 à 60 g de pain (2 tranches, ¼ de baguette) ou 30 à  45 g de céréales (1/2 bol)
  • 1 laitage : 1 yaourt ou 1 verre de lait
  • 1 portion de fruit ou 1 compote ou 1 verre de jus d’orange
  • 1 portion de matières grasses : 10 g = 1 noix = 1 portion individuelle de beurre

Je suis les conseils à la lettre car, le matin, pour moi, rime avec :

– 1 chocolat chaud : 250 ml de lait écrémé + 1 cc de Cankao (chocolat en poudre dégraissé et édulcoré) soit 2 PP

– 1 banane soit 0 PP

– 50 g de pain de seigle soit 3 PP

– 10 g de beurre 41% MG soit 1 PP

– 2 cc de confipote soit 1 PP

Pour celles et ceux qui suivent le programme WW, j’ai calculé que mon petit déjeuner valait 7 PP

2 semaines


Pour commencer, je crois qu’il est de bon ton de vous souhaiter à tous et toutes (les Gourmands et les Gourmandes) une trèèès bonne année 2014 !!!

Mon objectif est de continuer à me faire plaisir tout en faisant très attention à ma ligne. Je continue sur ma lancée.

Les bonnes résolutions ont commencé bien avant la nouvelle année chez moi. Comme je vous l’avais expliqué, j’ai débuté le programme de la Méthode Chocolat mise en avant sur le site Ligne en Ligne.

Je m’attendais à prendre quelques kilos de plus avec les fêtes de fin d’année. J’ai quitté mon humble cuisine pour passer quelques jours en famille. J’appréhendais un peu car je ne pourrai pas maîtriser mon alimentation du fait que je n’étais pas chez moi et, en  plus, cette période est celle des excès gustatifs.

Et, contre toute attente, je n’ai pas pris de poids ! YOUPI !!!

Je mets ça sur le compte de la Méthode Chocolat qui m’oblige à tenir à jour un journal de bord de ce que je mange, rédaction qui permet aussi de mettre en valeur nos émotions et notre affectif au moment du repas. Le fait de devoir écrire jour après jour ce que je mange me permet clairement d’analyser comment je me nourris. Ce journal est lu par une diététicienne qui établit un bilan à la fin de chaque semaine et à partir duquel elle délivre quelques conseils (j’ai remarqué que ce qu’elle me disait était du bon sens bien souvent mais on a tendance à l’oublier assez rapidement !).

Bon, certes, je doutais beaucoup quand même au moment de commencer car je ne pense pas que ça soit la meilleure des périodes pour débuter un programme pour perdre du poids mais, après tout, repousser au lendemain est la solution de facilité donc autant s’y mettre et foncer plutôt que de se dire “ha non, je n’ai pas la force de m’y mettre !” en prétextant de fausses excuses.

Pour être honnête, je n’ai pas perdu de poids mais j’ai maintenu le mien (et c’est déjà une victoire à mon avis au vu de la période festive de fin d’année).

Je ne peux pas dire que je me sois privée, j’ai mangé et je me suis fait plaisir en essayant au mieux d’équilibrer pour me permettre aussi de petits écarts gourmands sans lesquels un Noël et la Saint Sylvestre n’ont plus la même valeur !

Jusqu’à présent, je n’ai pas suivi les menus proposés par le programme mais je compte bien m’y mettre très rapidement (la semaine prochaine j’espère !). Effectivement, une liste d’ingrédients est réalisée chaque semaine pour faciliter la corvée des courses avec des menus proposés pour chaque repas pour chaque jour de la semaine, menus accompagnés de quelques recettes. Donc, très vite, je vous en dirai plus à ce sujet.

En outre, avec la nouvelle année, je remets sur la table mon objectif sportif : 2 séances de sport par semaine (1h30 si je peux par séance) dans la salle de sports dans laquelle je me suis inscrite.

Tout ça pour dire que j’aimerais réellement me défaire de mes kilos, de mes bourrelets et être à nouveau bien dans mon corps et dans ma tête !

2014 et le retour à mes 58 kg d’avant grossesse ?!!! That is the question !!! … – 20 kg à perdre !!!

Le journal alimentaire


J’ai d’ores et déjà commencé à remplir mon carnet alimentaire.

Celui-ci se remplit repas par repas.

A chaque prise alimentaire (que ce soit une prise alimentaire dans la journée ou un vrai repas), il faut remplir le carnet.

Noter une prise alimentaire est très facile et demande peu de temps (ouf !!! je me voyais mal y passer des heures !!!). Pour chaque prise, il suffit de préciser la date et l’heure + la liste des aliments consommés avec les quantités (pas besoin de peser !!! ouf encore !!!), l’environnement du repas, le degré de faim et de rassasiement avant et après ainsi que les émotions ressenties. Et, tout cela permet à la diététicienne de cerner notre comportement alimentaire et de nous donner des solutions efficaces. Ainsi, on reçoit chaque semaine un bilan hebdomadaire de la diététicienne basé sur son analyse du carnet alimentaire rempli scrupuleusement durant la semaine précédente.

PS : on peut contacter sa diététicienne à tout moment.

Franchement, j’ai l’impression d’être vraiment bien entourée avec cette méthode pour le moment (pourvu que ça dure !) donc ça me motive d’autant plus : avoir des messages personnalisés et un suivi diététique sérieux sont pour moi de gros avantages donc … continuons !

Bilan initial


Aujourd’hui, je me suis inscrite à la Méthode Chocolat de Ligne en Ligne et j’ai d’ores et déjà reçu un email très intéressant.

Effectivement, au moment de l’inscription, on remplit son profil et on répond à de nombreuses questions axées sur sa manière de s’alimenter et sur la relation affective que l’on a avec la nourriture. Il s’agit du bilan initial.

Ce premier bilan permet à la diététicienne qui effectuera notre suivi personnel de savoir où l’on en est de notre alimentation quotidienne, quelles sont nos habitudes et comment nous vivons notre relation avec la nourriture … Effectivement, s’ensuit une étude de ce bilan et la réalisation d’une analyse entièrement personnelle.

Je viens de recevoir cette analyse accompagnée de quelques conseils pour commencer le programme dans les meilleures conditions possibles et pour entamer une petite réflexion personnelle sur mon comportement alimentaire.

En toute honnêteté, je trouve cette analyse très sérieuse :

– On me rappelle que ce n’est pas le poids qui fera que j’aurai confiance en moi (ha, ça faudrait que je me le mette dans la tête !!!)

– La diététicienne reprend mes habitudes alimentaires et apporte des commentaires afin que je puisse au mieux adapter le programme à ma façon de vivre.  (Exemple : le menu prévoit pour le petit déjeuner un thé pour boisson seulement, perso, j’aime avoir mon petit chocolat chaud … ceci est donc toléré mais à la condition que je ne prenne pas de produit laitier en plus le matin).

– Il y a aussi des objectifs en termes d’alimentation, de comportement alimentaire, d’activité physique et bien-être.

Au vu de tout ce que je viens de vous décrire, je continue à penser que cette Méthode Chocolat est très sérieuse. J’ai beaucoup d’espérances !

La Méthode Chocolat


A vrai dire, même si je ne faisais plus trop attention à mon alimentation, je continuais tout de même à m’informer au sujet de la diététique. J’ai une page Facebook (vous le savez !) et j’étais abonnée à celle d’Audrey Terel qui me semble être une diététicienne nutritionniste très sérieuse et très à l’écoute de la manière dont on peut vivre un rééquilibrage alimentaire. Du coup, je lisais régulièrement ce qu’elle pouvait publier sur sa page en y trouvant toujours un intérêt car elle aborde des choses concrètes (à ce sujet, je vous ai mis sur ma page Facebook quelques liens pour retrouver ses interventions : le petit déjeuner, le goûter). J’ai remarqué qu’elle avait mis en place une méthode pour perdre du poids (“ La Méthode Chocolat” … rien que le nom donne l’eau à la bouche) qui me tentait bien. J’ai sauté le pas. Je me suis inscrite.

Cette méthode a le souci d’une bonne alimentation pour une perte de poids durable. L’objectif est de manger avec plaisir tout en prêtant une attention particulière au rassasiement sensoriel. Gourmandise (huuum !!!) et perte de poids ne sont pas forcément dissociées.

Le principe :

Vous pouvez tout bonnement aller voir l’explication d’Audrey Terel à propos de sa méthode : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1HooqHf2jtI

On reçoit chaque semaine une liste de courses associée à des menus (avec des recettes légères) sains et équilibrés. Les menus s’adaptent en fonction de son budget  ou de son mode de vie (on peut utiliser un tableau d’équivalence et l’on peut remplacer un légume par un autre, une viande par une autre …). Par ailleurs, on a une répartition alimentaire qui nous aide justement en nous proposant des indications si  l’on ne peut pas suivre les menus proposés. En effet, ces menus sont à titre indicatif pour donne des exemples de repas variés et équilibrés. En outre,  une diététicienne répond à toutes nos questions. Les bilans de la diététicienne sont là pour adapter les menus en fonction de son mode de fie, de ses sensations alimentaires et de ses envies.

Les 4 étapes de la méthode :

– Définir ses aliments tabous

– Apprendre à les gérer au quotidien en modifiant son comportement alimentaire

– Dissocier la faim et la prise alimentaire motivée par les émotions

– Retrouver une alimentation spontanée

Petite remarque : ce ne sont pas des messages automatisés mais plutôt des messages personnalisés rédigés par des équipes de diététiciens-nutritionnistes (disponibles 7 jours sur 7) car chaque lignonaute est unique pour Audrey Terel.

Il y a aussi un programme de vidéos sportives avec des exercices abordables (même pour les débutants) réalisées par un coach sportif et de vidéos de sophrologie pour apprendre à se relaxer  et à mieux gérer ses tensions au quotidien (oula !!! j’en ai bien besoin moi !!!) … de quoi prendre soin de soi !!! Tout ce que je veux !!!

D’après ce que j’ai lu, on peut compter perdre 2 à 3 kilos / mois … chouette !!! Et, pour les plus grandes pertes, on peut espérer jusqu’à 5 kilos / moi !!! … Youhou !!!

Pourquoi ce choix ?

1/ Parce que c’est une méthode personnalisée comme je l’ai dit plus haut ! Pas envie d’avoir un suivi automatisé. Là, justement, je vais avoir des emails qui me seront envoyés par une diététicienne au vu de mon parcours, de ma manière de m’alimenter, de ma façon de vivre la méthode …

2/ Parce que j’espère apprendre à gérer l’affectif dans mon alimentation (les kilos émotions, je sais ce que c’est et il serait de bon ton de me défaire de cette habitude que j’ai de manger pour compenser un stress, une tristesse, une déception …)

3/ Parce que la méthode fait part belle aux gourmandises car, à mon avis, il est inutile de se lancer dans un régime trop restrictif : justement, je ne veux pas de régime, je veux un rééquilibrage (et continuer mon apprentissage du bien manger !)

4/ Parce qu’Audrey Terel, nutritionniste diététicienne chez Ligne en Ligne, n’oublie pas que le rééquilibrage va de pair avec le sport : la méthode propose des vidéos sportives

5/ Parce que cette méthode ne me semble pas contraignante dans la mesure où elle laisse une grande liberté au niveau des menus (nous ne sommes pas obligés de suivre les propositions qui sont faites et nous pouvons nous appuyer sur la répartition alimentaire individuelle ou encore les équivalences)

6/ Parce que je vais me retrouver dans le journal de bord, carnet alimentaire, dans lequel je vais devoir inscrire tout ce que je mange (en partageant aussi ce que je ressens au moment où je mange car l’affectif rentre en ligne de compte) sans pour autant peser les aliments (ouf !) … journal de bord qui sera lu par l’équipe de diététiciens de la méthode pour m’adresser des messages personnels. C’est ainsi que je fonctionnais avec la diététicienne qui me suivait quand j’ai perdu 27 kg. En plus, écrire ce que l’on mange permet de mieux comprendre où sont les failles et d’appréhender au mieux sa façon de s’alimenter.

7/ Parce que j’ai bien envie de tester la sophrologie du programme … j’espère que ça va me permettre d’être un peu plus calme au quotidien et de prendre un peu de recul avec le stress qui accompagne mes journées.

8/ Parce que 86% des internautes qui ont essayé recommandent cette méthode

 

 

Cette méthode s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes qui veulent perdre de 3 à 25 kilos.

=> On peut tester la Méthode Chocolat pendant 2 semaines pour 1 euro seulement : https://www.ligne-en-ligne.com/articles/methode-chocolat puis 29.90€ / mois

=> La page Facebook de “Maigrir avec la Méthode Chocolat” : https://www.facebook.com/methode.chocolat

%d blogueurs aiment cette page :